INSELBERG ROCK

VALERE COSTES


EXPOSITION DU 6 JUILLET AU 3 AOÛT 2008

  


Les Inselbergs sont des curiosités géologiques surplombant la canopée de la forêt Amazonienne; seul moyen naturel de pouvoir prendre de la hauteur, du recul.

Un projet de recherche en forêt tropicale de Guyane m'a permis d' approcher de manière sensible cette nature dite "primaire" (étrangère à toute forme de modification par l'activité humaine). De cette expérience qui permet une perte de repères, s'est dégagé une sensation:
Le sentiment d'être immergé dans un organisme doué d'une conscience qui inter-agit avec ma propre conscience avec mon ressenti. Les différents éléments extérieurs semblaient se manifester en fonction de mon comportement et de mes pensées !
En réalité, la densité sonore et visuelle fait qu'un "tri" est opéré inconsciemment. Cette sélection est faite en fonction de nos repères perdus et que l'on recherche (on croit voir une robe de mariée dans un champignon, on croit que le colibri vient nous espionner, on croit entendre des chants la nuit ...)
Cette lecture anthropomorphique du milieu naturel a peut-être contribué en partie à l'émergence des mythes.
Pour Mircéa Eliade, "le mythe raconte comment, grâce aux exploits des Êtres Surnaturels, une réalité est venue à l'existence, que ce soit la réalité totale, le cosmos, ou seulement un fragment, une île, une espèce végétale, un comportement humain, une institution. C'est donc toujours le récit d'une "création" : on rapporte comment quelque chose a été produit, a commencé à être"
Le mythe établi donc des ponts, des interactions entre l'activité humaine et l'activité naturelle.
Dans nos sociétés, avec la maîtrise de plus en plus aboutie de notre environnement, l'idée même de nature n'a plus de sens et il est donc urgent de réfléchir à une nouvelle cosmogonie.


Dans mon travail, les attitudes dites "naturelles" réinventent l'artificiel, singent nos comportements; des machineries automatisées engendrent des transes, du chaos; le vivant se fige et la matière s'anime, les repères tombent et se disloquent ainsi les histoires deviennent possibles.
Inselberg Rock se présente comme une série d'installations ironisant sur l'interprétation anthropomorphique du monde. L'ironie brise les conventions et démontre les absurdités sur lesquelles elle s'est construite.
.


Site web de l'artiste : www.valerecostes.com